Sangles Aériennes

V
Accueil » Sangles Aériennes

Les sangles aériennes mêlent à la fois souplesse, puissance et technique. Ce sont deux sangles dissociables l’une de l’autre en coton et polyamide qui tombent à la verticale. Une discipline d’apparence simple qui donne pourtant une possibilité d’expression infinie, sur laquelle il est possible de tourner, de pivoter, de se balancer, de danser, de jouer, avec les mains, les pieds, le corps, la nuque…

Quentin se sert des sangles aériennes et des contraintes physiques qu’elles imposent à son corps pour exprimer ses sentiments, ses émotions, dans un espace définiment infini : en apesanteur.

NUMÉRO SANGLES AÉRIENNES

Un numéro aux sangles aériennes qui a été créé lors du deuxième confinement en décembre 2020. Une nécessité d’assouvir ce besoin de création, créer une parenthèse, dans cette période où la vie des artistes sont en suspens.

Vous souhaitez recevoir la vidéo complète de ce numéro aérien ? ainsi que la fiche technique  ? 

Il est possible d’adapter, de modifier, de changer ce numéro de sangles. Quentin se met à la disposition d’un(e) chorégraphe et/ou d’une demande particulière pour répondre à vos besoins.

Fiche technique sur point d'accroche | Numéro Aérien Sangles

Espace au sol : 3m de diamètre
Hauteur minimum : 6 mètres
Durée du numéro : 5min
Point d’accroche : CMU 250KG

Fiche technique avec trépied autonome | Numéro Aérien Sangles

Espace au sol Minimum : 5m X 6m pour le montage
Hauteur minimum : 5m50
durée du numéro : 5 min

POURQUOI LES SANGLES AÉRIENNES ?

Les sangles aériennes se sont imposées à Quentin. Gymnaste de formation, avec des aptitudes sur les agrès d’élan et de force, il a été attiré par cette spécialité aérienne qui requière des capacités physiques quasi-similaires. Toutefois, c’est la liberté d’expression qu’offrait cette discipline circassienne qui l’a poussé à en faire sa spécialité.

 

Photos aux sangles aériennes prisent par Juliette JEM

Articles Sangles Aériennes

Sangles Aériennes - Quentin SIGNORI | ©Sébastien Gayet

« Je n’ai plus besoin des raconteries du futur – Maintenant, les présents me suffisent. »